Le festival Samba al Pais

La 11ème édition sera l’occasion de fêter les 10 ans du festival (commencé en 2008 à Nègrepelisse). Des concerts sur scène, des batucadas, bals, ateliers de pratiques unstrumentales, des concerts gratuits sur les places de St Antonin en marge du Festival.Des initiations aux danses, des boeufs improvisés font la magie de ce festival. Un véritable mescladis festif et culturel à St Antonin, dans le cadre majestueux des magiques Gorges de l’Aveyron.Un village exposant et gourmand, un camping festivalier à proximité du site. Et aussi des baignades, des ballades en canoës, des siestes musicales, du Yoga au bord de l’Aveyron,….. Le dépaysement le temps d’un week-end à 1h15 de Toulouse.FESTIVAL SAMBA AL PAÍS – 11ème édition

27 – 28 – 29 juillet à Saint Antonin Noble Val – Parc au Moulin De Roumégous

VENDREDI 27 JUILLET : de 19h à 2h

– FEMMOUZES T – Bahia Ce duo de musique populaire est inspiré par la culture brésilienne et la chanson française, par Françoise Chapuis (voix, pandeiro) et Rita Macêdo (voix, accordéon). « Femmouzes T » vient de « famous trobairitz », néologisme occitano-anglais pour femmes troubadours célèbres, un clin d’oeil aux Fabulous Trobadors. Elles distillent une musique métissée, chantée en français, portugais et parfois occitan.

– FOLLOW JAH – Haïti Héritée de la tradition du rara, qualifiée par l’UNESCO de « 1ère tradition native d’Haïti », la bande à pied est une fanfare où la foule vient rejoindre le rang des musiciens. Ils entonnent des chants tirés du répertoire traditionnel ou des refrains à la mode, inspirés de l’actualité socio-politique ou des frasques d’un personnage public.

– HOUBA – Toulouse Une batucada qui a dégénéré depuis quelques années pour faire du rock avec des percussions. Dans la rue fixe et déambulatoire ou sur scène gonflée par des guitares, des samples et d’instruments étranges, Houba fait fondre le bitume et réduit les scènes en cendres.

– AMANITA MUSCARIA – Toulouse Puissante et haute en couleurs, cette batucada composée de 8 à 20 artistes, vous invite au spectacle des rythmes endiablés. Musicale, chorégraphique et circassienne (échasses, jongleries, acrobaties,…) elle vous propulse dans un univers peuplé de personnages étranges et exubérants, aux rythmes de la danse et des percussions brésiliennes.

SAMEDI 28 JUILLET : de 19h à 2h

– MOH ! KOUYATE – Guinée Ici l’art de MOH ! se connecte à toute la planète. Sa guitare volubile absorbe tous les styles : riffs ou solo à la congolaise côtoient des envolées héroïques de rock. Pourtant c’est bien à Conakry que le chanteur puise la sève de son inspiration. Ses créations se prolongent dans l’épopée des musiques de Guinéee. Suivant la trce du blues mandingue, Moh ! nous fait voyager des rives du Niger jusqu’au coeur des musiques afro- américaines.

– RECO RECO – Toulouse Live Band Tropical Bass, Reco Reco propose à la fois une musique futuriste et ancestrale où se rencontrent les rythmes traditionnels Sud-Américains et les infrabasses les plus profondent venant des dancefloors Européens. Les 5 membres nourrissent leur son de kuduro, de merengue, de 3ball mexicain, de cumbia ou encore de forro et baião du Brésil.

– LAÜSSA – Occitanie Les intruments sont traditionnels, le son actuel. Laüssa puis des influences dans le folk, la pop, le rock, flirte parfois avec des couleurs méditerranéennes ou africaines, mais reste toujours fidèle à la cadence du bal gascon.

– SEU LUIS PAIXÃO – Brésil Maître incontesté du rebec brésilien, devenu une référence de son instrument, il participe à de nombreux projets au Brésil et à l’étranger. Il sera enfin de retour sur les scènes européennes en 2018, invité par ses amis du groupe Forrò de Rebeca.Véritable ambassadeur des musiques du Nord-Est du Brésil, il sait parfaitement transposer l’ambiance rurale des bals brésiliens dans l’univers cosmopolite des capitales européennes.

DIMANCHE 29 JUILLET : de 19h à 2h

JUILLET- TOTO LA MOMPOSINA – Colombie Cette diva Afro-Colombienne, légende vivante du continent, parmi les dernières grandes voix d’Amérique Latine, célèbre en 2015 ses 50 ans de carrière artistique. Elle est la synthèse rieuse des tambours africains et des soneros cubains, des danses endiablées et des humbles prières.

– COCANHA – Occitanie 3 voix ancrées, timbrées, touchantes, aux percussions sonnantes et trébuchantes. Avec Toulouse comme point de rencontre, le trio chante haut et fort cette langue occitane du quotidien, véritable terrain de jeu vocal.

– CARLOS ET JOÃO DO PIFE Issue de la tradition ancestrale des bandes de pifanos, la pifada est une fanfare mobile de flûtes en bambou et de percussions qui tire son répertoire des mélodies et des rythmes brésiliens et occitans. C’est dans cette alternance des cultures que les musiciens entraînent le public dans un voyage musical inédit, invitant les participants au chant et à la danse.

– LES PYTHON DE LA FOURNAISE – Île de la Réunion La formation Franco-Créole dans sa nouvelle formule (8 musiciens) joue une fusion électrique d’influence séga et maloya, les styles majeurs de l’Océan Indien. Dans ce nouveau set, 4 voix du groupe se succèdent sur des morceaux chantés en créoles réunionnais et mauricien, où s’entrechoquent instruments traditionnels, moogs hypnotiques, basse funk et écho-guitares.

– LA POLVADERA – Mexique La Polvadera s’est formée à Toulouse avec l’envie de partager une musique méconnue en Europe, loin des clichés de la musique mexicaine, le « Son Jarocho ». L’envie du groupe est de produire un son au timbre authentique par l’emploi d’instruments traditionnels, et de donner résonance aux mots et à l’esthétique du « Son Jarocho » en interprétant des pièces du domaine populaire.

– AQUELES – Occitanie Le trio vocal s’empare des chansons de villages languedociens au temps de « la belle époque ». En costume du dimanche et canotier, ils interprètent ces airs leurs insufflant une vie nouvelle. C’est tout l’imaginaire languedocien de l’entre deux guerre qui émerge de ces chansons.

VENTE DES PLACES EN LIGNE SUR CE LIEN/ > Vendredi : Plein tarif : 12 € / Tarif réduit : 10 € > Samedi : Plein tarif : 17 € / Tarif réduit : 13 € > Dimanche : Plein tarif : 17 € / Tarif réduit : 13 € > Pass 3 jours : Plein tarif : 40 € / Tarif réduit : 30 €