Une belle du Sud, drapée de rouge

Albi

Retour à la liste
Comment y aller ?
Résultat de votre itinéraire

Lovée au bord du Tarn et gorgée de charme… Cette cité classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco offre un tableau aussi coloré que ceux de Toulouse-Lautrec, son enfant chéri !

Oh la belle rouge… Les roses éclaboussés d’ocre orange !

Ce feu d’artifices architectural n’annonce pas la Toscane mais la cité épiscopale d’Albi, déployant les plus grandes constructions de brique au monde, au cœur du Midi toulousain : la cathédrale Sainte-Cécile, chef d’œuvre de l’art gothique méridional, le Palais de la Berbie et sa collection des oeuvres de Toulouse Lautrec. Le tout forme un ensemble unique, dominant le Tarn, avec son Pont-vieux, ses fortifications, la collégiale Saint-Salvi et son cloître, les ruelles médiévales bordées de maisons à colombages ou d’hôtels Renaissance bâtis par les riches marchands de pastel.

Ville fleurie par les jardins remarquables du Palais de la Berbie ou du parc de Rochegude. Ville culturelle connue pour sa Mappa Mundi, l’une des plus anciennes cartes du monde comme pour ses nombreux musées. Pour la découvrir sous un autre angle, rien de tel qu’une promenade en gabarre, le long des rives du Tarn, où défilent les témoins de l’activité fluviale : moulins, quais, maison éclusière… Ensuite ? En voiture pour un circuit des bastides médiévales. Labastide-de-Lévis, Puycelsi, Penne, Vaour, Cordes-sur-Ciel…

Partenaires du fond Européen
Projet cofinancé par le Fonds européen de développement régional

Nos partenaires

Aux sources du Canal du Midi