Trésor millénaire

Conques

Retour à la liste
Comment y aller ?
Résultat de votre itinéraire

Son abbatiale et le Pont des pèlerins, le trésor de Sainte-Foy, le tympan du Jugement dernier et les vitraux de Soulages… Conques est, à raison, l’un des plus beaux villages de France !

Une harmonie de schiste gris bleu et de calcaire ocre, un cirque verdoyant, d’antiques demeures à pans de bois croulant sous les glycines et chapeautés de lauzes.

Sorti de l’An Mil, le village de Conques s’inscrit dans l’esthétique historique et spirituelle d’une abbaye, dont on ne connaît guère d’autres exemples. Depuis sa fondation au XIe siècle, ce haut lieu de la Chrétienté n’a cessé d’accueillir des pèlerins du chemin de Saint-Jacques de Compostelle, venus vénérer les reliques de Sainte Foy, jeune martyre chrétienne agenaise. Franchissant le Pont du Dourdou, classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité, promeneurs et jacquaires convergent toujours vers l’abbaye.

Passé l’exceptionnel tympan occidental qui met en scène 124 personnages du Jugement dernier, ils pénètrent dans un joyau d’architecture romane, baigné par la douce lumière émanant des vitraux contemporains de Pierre Soulages. L’émerveillement se prolonge lors de la visite en nocturne des tribunes, accompagné de jeux d’orgue et devant la Majesté de Sainte Foy, pièce majeure de l’une des plus riches collections d’orfèvrerie médiévale d’Europe. Cette statue-reliquaire couverte d’or, de pierres précieuses, et d’émaux rivalise avec des trésors d’arômes. Les moines de Conques auraient en effet introduit dans le vallon de Marcillac du mansois, un cépage auquel le vin AOC rouge et rosé de Marcillac, doit son caractère particulier. Une dégustation s’impose, au fil de la Route des Vins ou le dimanche, au marché de Marcillac. Tchin !

Partenaires du fond Européen
Projet cofinancé par le Fonds européen de développement régional

Nos partenaires

Gorges du Tarn