Un cadre naturel grandiose

Gorges du Tarn

Retour à la liste
Comment y aller ?
Résultat de votre itinéraire

Plateaux calcaires incisés de canyons ou relief schisteux des Cévennes : ce Grand site national projette un kaléidoscope d’images né de l’empreinte de la roche et de l’homme.

Ils sont nés au cœur du Parc national des Cévennes, Réserve mondiale de biosphère.

L’un au Mont Lozère. L’autre au massif de l’Aigoual. Né non loin de Florac et de son château féodal, le Tarn se faufile de village en village, entaillant des falaises parfois hautes de 500 mètres : Sainte-Enimie, un des plus beaux villages de France, Castelbouc à flanc de roche, le hameau de Hauterives, Saint-Chély-du-Tarn avec ses cascades et son magnifique pont, La Malène, les Vignes et le Rozier… Après Meyrueis, la Jonte, elle, s’engage dans un impressionnant défilé avant de se jeter… dans le Tarn.

Ses balcons du vertige s’atteignent par un sentier haut perché en falaise, refuge de 300 vautours dont la Maison est située en contre-bas. Dans les entrailles des causses, l’eau a enfanté l’Aven Armand et sa forêt de 400 stalagmites, la féérique grotte rose de Dargilan… En surface, l’homme a façonné ces vastes étendues peuplées de moutons, semant mégalithes au cham des Bondons, deuxième site le plus important d’Europe, dolines et lavognes, bergeries et fermes. De la Vallée Française à la Corniche des Cévennes, la moindre occasion est bonne pour déguster châtaignes, champignons… Et Pélardon AOP, inscrit au Patrimoine mondial de l’Humanité.

Partenaires du fond Européen
Projet cofinancé par le Fonds européen de développement régional

Nos partenaires

Gorges de l'Hérault