Cœurs emblématiques

Pic du Midi

Retour au Grand Site
Comment y aller ?
Résultat de votre itinéraire

Actualités

Toutes les actualites

Le Pic du Midi de Bigorre

Culminant à 2877 mètres d'altitude, sous l'un des ciels les plus purs au monde, le Pic du Midi est depuis plus de 100 ans un haut lieu de l'astronomie. Accessible en téléphérique au départ de la Mongie, son observatoire accueille le public pour une approche de la discipline à la croisée du tourisme et de la science. Au sommet, la vue est à couper le souffle ! Dans la lumière du matin, au coucher du soleil, été comme hiver, le spectacle est grandiose.

Le Pic du Midi de Bigorre et ses abords – cols du Tourmalet, de Sencours et des Laquets – sont à juste titre classés Site naturel national pour la beauté de leurs paysages. Grâce aux tables d’interprétation, l’environnement du Pic, son histoire, sa faune et sa flore se dévoilent.

Observez le soleil dans un coronographe, musardez sur les transats, puis rendez-vous à l’espace muséal le plus haut d’Europe pour entrer dans l’univers historique et scientifique du site. Sous la coupole Baillaud, plus ancienne installation astronomique de l’observatoire, assistez à une séance de planétarium. Le Pic du Midi organise régulièrement des soirées d’observation des étoiles et accueille des concerts.

Informations pratiques

Bagnères de Bigorre

Entre plaine et montagne, porte d’entrée vers les sommets, Bagnères-de-Bigorre bénéficie d’une qualité paysagère et naturelle originale. La formation de la ville, liée au thermalisme, remonte à l’époque romaine. Du Moyen-Âge subsistent le cloître Saint-Jean, la Tour des Jacobins et des vestiges de remparts. A la Renaissance, l’aristocratie et les intellectuels férus d’Antiquité remettent au goût du jour le thermalisme, entrainant les premiers embellissements de la ville qui trouveront leur accomplissement au Second Empire.

Avec son établissement thermal, ses hôtels, son casino, le paysage urbain a conservé son charme de ville d’eaux. Le vallon de Salut, ancien parc thermal, est un site classé pour sa qualité paysagère caractéristique d’une vision romantique de la nature. Bagnères-de-Bigorre demeure au-delà un joyau de l’architecture pyrénéenne. Le Vieux Bagnères est inscrit aux Monuments historiques.

Informations pratiques

Laissez-vous guider par les 11 panneaux d’interprétation thématiques installés dans l’espace urbain pour découvrir l’histoire de Bagnères-de-Bigorre. Livret de découverte du patrimoine en vente à l’office de tourisme et dans les librairies de la ville.

www.ville-bagneresdebigorre.fr

La Mongie et les abords du Pic

Les premiers skieurs s’essaient sur les pistes de La Mongie au début des années 20. Le relief de cette zone pastorale, alors occupée par quelques bergers, fait rapidement figure de lieu rêvé pour les amateurs de glisse. C’est le coup d’envoi du développement de la station, étroitement liée à l’épopée du ski dans les Pyrénées. En 1945, le premier téléski est construit. Au pied du Pic du Midi, à 1800 mètres d’altitude, le village de La Mongie est le théâtre de grands projets touristiques. La première liaison entre La Mongie et Barèges, par le col du Tourmalet, est réalisée en 1973.

En 1998, les deux stations fusionnent pour former le Domaine du Tourmalet, plus grand domaine skiable des Pyrénées françaises. Par ailleurs, la station est depuis les années 2000 le point de départ du téléphérique qui permet au grand public d’accéder à l’observatoire du Pic du Midi. En été, empruntez les sentiers de randonnées pédestres ou regardez passer les coureurs du Tour de France. La Mongie et les abords du Pic sont classés Site patrimonial remarquable.

Partenaires du fond Européen
Projet cofinancé par le Fonds européen de développement régional