Capitale du jazz

Marciac

Retour à la liste
Comment y aller ?
Résultat de votre itinéraire

Sur le chemin d’Arles et des vignes, cette ravissante bastide gasconne s’est forgée une réputation internationale tant pour son festival de jazz que pour son caractère bon vivant !

Wynton Marsalis, Stan Getz, Keith Jarrett, Ibrahim Maalouf, Norah Jones…

Les plus grands musiciens de la planète ont posé leurs valises à Marciac. Non pour les beaux yeux de cette bastide du XIIIème siècle, mais pour son festival de jazz. Devenu l’un des plus réputés au monde, il fait chavirer chaque année les festivaliers dans une immense fête.

Mais Marciac ne se résume pas à ces trois semaines de folie douce sous le ciel étoilé du mois d’août. Hors saison, la culture bat son plein à L’Astrada, salle de spectacle unique en son genre, plébiscitée par le public. Une fois le rideau baissé, le voilà ensuite catapulté sur une grande place à arcades dominée par la haute flèche de l’église Notre-Dame, dans une nuée de galeries et d’ateliers d’art, des arènes animées par les courses landaises et un musée d’histoire naturelle. Par son ambiance et son architecture, Marciac honore la Gascogne qui vit naître D’Artagnan et ravit les gourmets amateurs de foie gras, magrets et croustade aux pommes, escortés par de belles quilles locales.

Entre châteaux, bastides et Val d’Adour, nombreuses sont d’ailleurs les petites routes qui zigzaguent dans les vignobles AOC des Côtes de Saint-Mont, de l’Armagnac et de son Floc !

Partenaires du fond Européen
Projet cofinancé par le Fonds européen de développement régional