Reine des Pyrénées

Luchon

Retour à la liste

Ville Pyrénéenne, Luchon séduit par son style thermal plutôt XIXe siècle. Dans un écrin naturel entouré de 18 sommets de plus de 3000 mètres, la station conjugue soin, santé et pleine nature.

Déjà connue des Romains pour ses bains naturellement soufrés, Luchon devint dès le milieu du 18e siècle une ville d’eau courtisée par les plus grands, de Napoléon III à Flaubert.

Ses bains soufrés sont connus dès l’Antiquité romaine ; aussi cette ville d’eau sera courtisée par les plus grands de Napoléon III à Flaubert et Lamartine. La station thermale séduit par une architecture Belle Époque dont un musée retrace l’évolution. Au détour des allées d’Etigny et du quartier des Thermes, villas, hôtels cossus, théâtre à l’italienne témoignent d’un riche passé. Côté bien-être, le Vaporarium – hammam naturel unique en Europe – est très prisé et ce toute l’année.

Depuis 120 ans, la Fête des Fleurs enivre les passionnés. Randonneurs et skieurs partent conquérir les pistes de Luchon-Superbagnères et les sommets pyrénéens par les sentiers balisés de la Vallée du Lys, découvrir la cascade d’Enfer ou le lac d’Oô. Des vallées de la Pique, d’Oueil et du Larboust, des chemins se déploient vers les lacs d’altitude. Véritable auberge espagnole de Luchon, l’Hospice de France, construite au XVIIe siècle afin de servir de refuge aux voyageurs et pèlerins se rendant à Compostelle, accueille les randonneurs après avoir connu les exilés espagnols républicains. D’ici, on part découvrir le port de Vénasque, la vallée de la Frèche ou le cirque de la Glère.

Nos partenaires

Partenaires du fond Européen
Projet cofinancé par le Fonds européen de développement régional
Narbonne Méditerranée