Cœur battant de la Gascogne

Auch

Retour à la liste
Comment y aller ?
Résultat de votre itinéraire

Délicieuse. Chaleureuse. Authentique. Les qualificatifs foisonnent pour désigner la ville près de laquelle naquit D’Artagnan. Pays d’Art et d’Histoire, elle réserve bien des surprises.

Quelque soit l’axe suivi pour arriver à Auch, la cathédrale Sainte-Marie en impose.

Quelque soit l’axe suivi pour arriver à Auch, la cathédrale Sainte-Marie en impose. 100 mètres de long sur 40 de large, dans un style gothique flamboyant ! Derrière sa façade, des chefs-d’œuvre s’offrent au regard du pèlerin en route pour Compostelle : 116 stalles en chêne sculptées de 1500 personnages, les vitraux d’Arnaut de Moles, le grand orgue du XVIIe siècle et le musée du trésor. Pour gagner l’ensemble majestueux formé par la cathédrale, la Tour d’Armagnac du XIVe et la Préfecture (ancien palais archiépiscopal), il faut gravir 370 marches. Un défi digne de D’Artagnan dont une statue orne cet escalier monumental.

Au retour, avant d’attaquer les pousterles, ruelles pentues à gradins qui dévalent jusqu’à la rivière, un déjeuner s’impose à l’une des « Tables du Gers » du centre-ville. Au menu : melons, charcuteries, foies gras, confits et magrets, volailles fermières, croustades, brioche appelée le pastis, vins des Côtes de Gascogne et Armagnac… Capitale du bien-manger, Auch ne se résume pas à son centre historique. Elle recèle des trésors cachés comme Lavardens, un des plus beaux villages de France et son château médiéval. Et que dire de la campagne gasconne, verte et vallonnée à souhait !

Partenaires du fond Européen
Projet cofinancé par le Fonds européen de développement régional

Nos partenaires

Armagnac Abbaye et Cités