Cité d’artistes entre mer et montagne

Collioure en Côte Vermeille

Retour à la liste
Comment y aller ?
Résultat de votre itinéraire

Fruit de la rencontre entre les Pyrénées et la Méditerranée, ce chef-d’oeuvre de la nature dégage un charme unique et une douceur de vivre qui ont inspirés nombre de peintres.

Bleu intense du ciel et de la mer.

Vert profond des vignes en terrasse. Les Pyrénées en toile de fond… Collioure n’usurpe pas son titre de « joyau de la Côte Vermeille ». Ses couleurs, sa lumière exceptionnelle, sa petite plage et son port pittoresques ont conquis Matisse et Derain, maîtres du fauvisme. Tant d’autres peintres les ont suivis que la ville leur a dédié un Musée d’Art Moderne, niché dans la villa Pams, une maison du fauvisme et un chemin, jalonné de reproductions.

A droite ? Le majestueux château royal, résidence d’été des rois de Majorque. A gauche ? L’emblématique clocher-phare de l’église Notre-Dame des-Anges, au riche intérieur baroque. Et en face, le quartier du Mouré, si séduisant avec ses maisons colorées, ses ruelles inondées de soleil, ses galeries et ateliers d’artistes. Sur les hauteurs, le fort Saint-Elme, remanié par Vauban, déroule un panorama à 360° sur la baie. Et le massif verdoyant des Albères, invite à la randonnée ou à la visite du prestigieux musée d’Art Moderne de Céret.

Sauvage, la côte Vermeille est celle des merveilles ! Plages, criques et ports de pêche où picorer anchois marinés et sardines grillées se succèdent, à l’image de Port-Vendres. La « jeune fille allongée » d’Aristide Maillol et sa maison-musée annoncent Banyuls, sa ville natale, produisant de vins doux naturels exquis. Se jeter à l’eau reste le meilleur moyen d’explorer la richesse écologique de cette côte : dans la superbe anse de Paulilles ou sur le sentier sous-marin de la réserve Naturelle marine. Et plouf !

Partenaires du fond Européen
Projet cofinancé par le Fonds européen de développement régional

Nos partenaires

Massif du Canigó - Pays Catalan