L’enchantement grandeur nature

Gorges de l'Hérault

Retour à la liste

Monde de rocaille, d’eaux vives et de lumières éclatantes, les Gorges de l’Hérault constituent une mosaïque de paysages grandioses et préservés, propices à l’émerveillement et au ressourcement.

Arcatures, linteaux, fenêtres géminées…

En descendant des Cévennes, dans le massif de la Séranne, proche du Pic Saint-Loup, le fleuve Hérault a sculpté des gorges sauvages, verdoyantes et minérales.

Dans le piémont languedocien, il débouche au pont du Diable sur une vaste plaine, où règnent la vigne et l’olivier. Au cœur du Grand Site, le village médiéval de Saint-Guilhem-le-Désert abrite depuis le IXe siècle l’abbaye de Gellone, qui rayonna sur une myriade de cités médiévales, églises, chapelles et ponts.

Aujourd’hui, le pont du Diable et l’abbaye de Gellone, sont inscrits au patrimoine mondial par l’Unesco au titre des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France. Havre de spiritualité et lieu de prédilection des amoureux de la nature, les gorges de l’Hérault inspirent depuis des millénaires les hommes, qui perpétuent ici traditions et savoir-faire : potiers, verriers, viticulteurs, oléiculteurs, agriculteurs…

Le territoire des Gorges de l’Hérault est labellisé Grand Site de France, notamment pour sa démarche de tourisme durable et pour la valorisation de son patrimoine.

Partenaires du fond Européen
Projet cofinancé par le Fonds européen de développement régional
Collioure en Côte Vermeille