Centres d’intérêts

Mende, cœur de Lozère

Retour au Grand Site
Comment y aller ?
Résultat de votre itinéraire

Actualités

Toutes les actualites

Itinérance

Le chemin Urbain V

Sur les traces du GR, le chemin Urbain V se déroule à partir de Nasbinals vers des paysages de géologies différentes de l’Aubrac, de la vallée du Lot aux Causses et Cévennes.
La faune est parmi les plus riches d’Europe. Ondulation de pâture verdoyante, burons esseulés et vaches en estives animent le paysage.
L’itinéraire se poursuit au-delà du plateau de l’Aubrac en direction du Monastier et des villages de Grèzes et de Cénaret ; à deux pas de la ville de Mende, chef-lieu de la Lozère, où l’on entre par le pont Notre-Dame. Direction la cathédrale de saint Privat pour voir le battant de la cloche, les tapisseries d’Aubusson, la vierge auvergnate, le tableau d’Urbain V.
Puis on part vers les Cévennes par le Mont Lozère, le village de La Fage, le Cham des Bondons et sa centaine de menhirs avant d’atteindre Quézac, Florac et Grizac où naquit le futur pape Urbain V.

Itinérance

Le sentier des menhirs

Partir en balade à la découverte du mégalithisme, l’un des phénomènes les plus surprenants de la fin du néolithique, est une aventure à vivre sur le Mont Lozère.
Ces imposants monuments taillés dans la pierre marquent la paysage d’une centaine de pierres dressées dans la nature et qui forment le plus important lieu de concentration de menhirs de France.
Le sentier se déroule sur 5 km avec un vue panoramique sur les Cévennes.

Itinérance

Le plateau de la Margeride

Une échappée au nord-est de la Lozère invite à la découverte du plateau de la Margeride, une terre reposante à l’histoire tempétueuse.
En passant par Marvejols, Langogne, Le Malzieu, Châteauneuf-de-Randon, cette terre lozérienne invite à découvrir des lieux préservés.

Entre bois, près, landes et clairs ruisseaux, ce pays est une région d’élevage bovin et de légendes. En ce lieu a sévit la bête du Gévaudan, il y a un peu plus de deux siècles tandis que son histoire est toujours prégnante dans les environs de ce pays granitique.

Itinérance

Le lac de Charpal

Sur la plateau du Palais du Roi en Margeride, le lac de Charpal se situe au pied du Pic de Fortunio près de Monts-de-Randon.
Cet espace classé Natura 2000 est le cadre idéal pour passer un moment à cheminer en famille au milieu des tourbières et de la flore lacustre. Cette petite échappée de seulement trois heures est revigorante, facile et magique.
Le lac est bordé de tables de pique-nique et les plus courageux envisageront l’ascension du Pic de Fortunio pour laquelle il faut prévoir trois bonnes heures aller-retour.

Itinérance

Le chemin de croix de Mende

Les 14 stations de l’actuel chemin de croix ont été commandées en 1880 par le dernier ermite, le frère Joseph Laget sur le modèle de ceux de Rocamadour. Il traduit un acte de dévotion qui commémore 14 moments de la Passion du Christ.
Aménagé avec de nouveaux murs, des coupes d’eau en pierre, débroussaillé, il offre un tracé doux invitant à la promenade.
À commencer par la chapelle Saint-Ilpide (1881) sur l’ancienne colline du bourreau, puis le belvédère de Mende, la croix du calvaire en pierres sèches.
Autre lieu de pèlerinage, l’ermitage avec sa chapelle édifiée en 1850.
Le frère Joseph Laget, dernier ermite, a fait édifier une résidence en 1873, avant qu’un hôtel de 50 chambres permette au père Durand d’y ouvrir un centre d’accueil en 1960. Le chemin de croix de Mende s’inscrit dans le chemin Urbain-V reliant Nasbinals à Avignon en passant par Mende : le pont Notre-Dame, la cathédrale Saint-Privat puis le chemin de croix et l’ermitage sont incontournables.

Culture

Bijoutière en métaux précieux

Valérie Brasseur est créatrice de bijoux, elle travaille l’or et l’argent depuis 30 ans. À travers des créations pleine de fantaisies, elle s’attache à faire raconter à chaque pièce une histoire.
Dans son atelier, elle crée et répare ces précieux témoins de la vie que sont les bijoux.

Informations pratiques

Gastronomie

Le Bleu des Causses AOP

Le Bleu des Causses AOP puise ses racines dans l’histoire du bleu de l’Aveyron. Ce fromage de vache nourrit de luzerne typique des causses a une pâte persillée onctueuse qui offre la saveur du terroir aveyronnais, de la lande des Causses aux prairies du Nord de la Lozère.
Affiné dans la tradition des fleurines, son goût franc et frais se marie à de nombreuses préparations culinaires.

Partenaires du fond Européen
Projet cofinancé par le Fonds européen de développement régional