Cœurs emblématiques

Millau - Roquefort Sylvanès

Retour au Grand Site
Comment y aller ?
Résultat de votre itinéraire

Actualités

Toutes les actualites
MILLAU

Millau

Millau, ville à taille humaine, vous fait prendre de la hauteur. Au sommet de son Beffroi encore nommé palais des rois d’Aragon, vous serez à 42 mètres de haut. Pour atteindre ce panorama, il vous en coutera 210 marches pour observer la ville et les causses alentours. L’église Notre-Dame de l’Espinasse, bâtie en 1070, marque le début du développement de Millau. Le vieux pont qui enjambe le Tarn, est daté de la fin du XIIe siècle, symboles du Moyen Âge. Le moulin sur le Tarn, situé en encorbellement au-dessus de la rivière, a été transformé en salle d’exposition.

Entre les XIe et XIIIe siècles, Millau devient ville marchande et s’embourgeoise. Nombre de maisons ont conservé des détails médiévaux et une disposition méridionale faite de façades sur rue, ouvertes en rez-de-chassée par des arcades. Ne ratez pas la place Maréchal-Foch, puis les hôtels particuliers des XVIIe et XVIIIe siècles : l’hôtel de Tauriac, l’hôtel de Sambucy-de-Sorgue aux somptueux décors et l’hôtel de Pégayrolles. Viennent ensuite le lavoir de l’Ayrolle puis la halle métallique de style Baltard en 1898. Le Théâtre de la Maison du Peuple, conventionné Art en territoire, met en valeur les écritures contemporaines.

Le site archéologique de la Graufesenque

Ce site archéologique connu depuis le XIXe siècle a été exploré par l’abbé Cérès avant d’être révélé par l’abbé Hermet et fouillé par Louis Balsan, et enfin Alain Vernhet et son équipe de 1972 à 1982. Les fouilles ont révélé un espace de 5000 m² densément construit sur un espace antique initial estimé à 20 hectares.

Ce site nous montre que Millau a été un petite ville de la Gaule nommée Condatomagos située sur une voie qui reliait la Méditerranée à Rodez. Là se trouvaient des ateliers de potiers qui produisaient de la céramique sigillée servant à la fabrication de petits vases lisses utilisés pour manger et boire dans tout l’Empire. C’est donc sur ce territoire du peuple des Rutènes, au pied des grands causses, que s’est développée au Ier siècle après J.-C. l’industrie des céramiques sigillées.

Pour ce faire, les potiers ont dû exploiter les ressources naturelles du territoire, argiles, eau, bois de chauffe, et maîtriser les techniques de cuisson à température élevée. Tout au long de l’année, des visites guidées pédagogiques et des ateliers sont organisés.

Informations pratiques

Site archéologique de la Graufesenque.
Avenue Louis Balsan à Millau.
Tél. : 05 65 60 11 37.

museedemillau.fr
graufesenque.com

La Cité de Pierres

À Montpellier-le-Vieux, dans le plus grand labyrinthe rocheux d’Europe, venez découvrir l’univers insolite de roches aux formes étranges. Seuls responsables de cette cité fantastique : l’eau, le vent et le temps. Ce chaos rocheux de 120 ha a été baptisé par les bergers Montpellier-le-Vieux. Avec ses rochers, le site géologique est classé aux bâtiments de France. Les plus sportifs peuvent l’aborder en un survol étonnant par la Via Ferrata ou en accro'roc. Cinq promenades pédestres balisées vous attendent. Un petit train vert permet une visite de 50 mn.

Nouveauté : le 1er Explor’Game en pleine nature d’Occitanie offre un jeu d’exploration et d’aventure, mêlant parcours d’orientation, défis et énigmes avec l’aide d’une tablette numérique.

Informations pratiques

Les ganteries

Fondée en 1892, la maison Causse s’inscrit parmi les grandes manufactures de gants de Millau et a très tôt ouvert une boutique parisienne, au coeur du quartier historique des métiers du luxe de la rue Castiglione où elle comptait déjà parmi ses clients les maisons Hermès ou Chanel. À Millau, la manufacture Causse conçue par l’architecte Jean-Michel Wilmotte dévoile l’univers des ganteries dans un espace muséographique où elle transpose son histoire dans celles des grandes manufactures.

Gantier depuis 1924, la Maison Fabre est tout aussi incontournable. En 4 générations, elle a séduit Grace Kelly, Audrey Hepburn, Jean-Louis Trintignant, avant de créer 70 paires de gants pour le film "Grace de Monaco" en 2014. N’oublions pas L’atelier du gantier, tenu par Lydie et Julien : un petit atelier-boutique confectionnant des gants en cuir, situé dans l'une des rues piétonnes de Millau, au pied du Beffroi.

LE VIADUC DE MILLAU

L’Ouvrage

Grâce au viaduc de Millau, l’autoroute A75 appelée la Méridienne devient non seulement la plus courte, mais aussi la plus économique et la plus fluide des autoroutes entre Paris et la Méditerranée. Unique par sa taille, l’ouvrage autoroutier aux allures de voilier enjambe le Tarn d’un bon de 2660 mètres.

Le plus haut viaduc du monde avec ses 343 mètres, est pour l’Aveyron, ce que la Tour Eiffel est à Paris. La finesse, la légèreté et le caractère élancé de l’édifice l’inscrivent avec élégance dans le paysage, telle une œuvre d’art. Une muséographie interactive attend les visiteurs où l’univers du viaduc va être mis en scène sur 220 m² de technologies et d’images. Un sentier explore les secrets de sa construction.

Informations pratiques

Visite guidée de 30 mn, du départ de l’aire du viaduc au nouveau belvédère.
Rando à pied de 3h, des corniches du viaduc, la vallée du Tarn, Millau, le cirque de Boundoulaou et le plateau du Larzac.
Visites en barques, canoë.
leviaducdemillau.com

L’aire du Viaduc de Millau

Accessible de l’autoroute A75 ou de Millau, l’aire offre un point de vue rare sur l’ouvrage. Elle a été conçue pour mettre en valeur les atouts de l’Aveyron. Les 3 Bras, Michel Bras, son frère André et son fils Sébastien, ont travaillé autour de l’emblématique "flambadou" ou "capucin", un outil en forme de cône qui permet de créer des petits pains coniques garnis des meilleurs produits de l’Aveyron.

Informations pratiques

Boutique souvenirs, exposition et espace gourmand.
tourisme-aveyron.com

Les caves de Roquefort-sur-Soulzon

Site remarquable du goût, Roquefort-sur-Soulzon abrite un monument du patrimoine gastronomique aveyronnais : l’authentique et traditionnel Roquefort dont la méthode artisanale est perpétuée dans les caves de Roquefort, des entreprises familiales comme Le Vieux Berger ou La Maison Carles. Par ailleurs, les caves Papillon et Gabriel Coulet se visitent.

Le village est le fief de la marque Roquefort Société et de son musée sur l’histoire du fameux fromage persillé affiné dans les caves ventilées par les fleurines du Combalou. Formées par l’effondrement du Combalou il y a un million d’années, ces caves sont des grottes naturelles où le Roquefort vieillit sous le regard bienveillant des maîtres affineurs.

Informations pratiques

Visites, caves, animations : fromagerie Roquefort Société.
soyez-roquefort.com

Le Combalou

La silhouette du Combalou se dessine au-dessus du village de Roquefort-sur-Soulzon. Son nom vient de "combal" qui signifie ensellement, comme une selle posée sur le dos de l’Aveyron. Du haut de ce géant de calcaire, on aperçoit le village. Le roc du Combalou se cache souvent dans la brume. C’est ici que se cache le mystère de l’origine du Roquefort. Le fromage serait né d’une légende d’un berger parti à la recherche d’une paysanne, moment où il oubli son caillé et son pain au sein d’une grotte aérée. Une fois la bergère retrouvée, elle lui proposa de lui donner le secret du bleu du caillé contre un baiser.

L'agropastoralisme

Lové entre le Massif Central, au sud du Parc Naturel Régional des Grands Causses, et les contreforts du plateau du Larzac d’une part, adossé contre le flanc de la montagne du Combalou d’autre part, la configuration géographique du site de Roquefort est idéale pour l’élevage et la protection des populations depuis plus de 6000 ans. 
L’Unesco a intégré son paysage culturel dans le patrimoine mondial en 2011, au titre des Causses et Cévennes. L’agropastoralisme désigne les situations d’élevage, de paysage ou les situations socioéconomiques où l’agriculture est associée au pastoralisme.

Le rougier et les statues menhirs

Au cœur du Parc Régional des Grands Causses, le pays du Rougier est un lieu d’histoire non loin de Sylvanès. Plus proche du viaduc de Millau, du Larzac et des Gorges du Tarn, il invite à de surprenantes rencontres pour être le paradis de la rando et du VTT. Le Rougier de Camarès cache des statues-menhirs actuellement exposées au musée Fenaille à Rodez.

D’autres spécimens sont au musée Statues-Menhirs Abbé Bec Damien à Saint-Crépin. L’autre joyau du Rougier est le Château de Montaigut avec sa superbe vue panoramique. Sur son éperon rocheux, la bâtisse du Xe siècle a été habitée par les Chevaliers du Rouergue, tandis que la maison rurale fait office de musée.

Informations pratiques

SYLVANÈS

L’abbaye et le Centre culturel de rencontre

Nichée au creux d’une vallée boisée, l’ancienne abbaye cistercienne de Sylvanès se compose d’un ensemble de bâtiments aux lignes épurées. Sa fondation a été concomitante aux abbayes de Bonneval, du Thoronet et de Sénanque. Son abbatiale cistercienne possède l’une des plus larges nefs romanes de France, à l’acoustique exceptionnelle.

Classée au monument historique, elle connaît une renaissance rare depuis son rachat par la commune de Sylvanès dans les années 1970 et la création de l’Association des Amis de l’abbaye. Ce haut lieu de Culture, d’Art et de Spiritualité à la renommée internationale, offre des actions de formation d’art vocal, et sensibilise le jeune public. Le Festival international Musiques Sacrées-Musique du Monde y prend ses quartiers depuis 1978.

Informations pratiques

L’Église orthodoxe russe

Au-dessus du prieuré des Granges, dans un esprit oecuménique niche une surprenante église en bois, de style russe orthodoxe, véritable "cathédrale de bois" digne de celles de Kiji.
Construite en Russie, et remontée en France par de jeunes charpentiers russes, sa chapelle orientale, une "belle iconostase" abrite une riche collection d'icônes de fêtes. La chapelle occidentale contient deux œuvres flamandes exceptionnelles du XVe siècle.

Informations pratiques

Partenaires du fond Européen
Projet cofinancé par le Fonds européen de développement régional