Lieux de visite majeurs

Pyrénées Aure Louron

Retour au Grand Site
Comment y aller ?
Résultat de votre itinéraire

Actualités

Toutes les actualites

Village médiéval de Sarrancolin

Village porte d’entrée de Pyrénées et cité médiévale dont les origines remontent aux environs de 70 avant J.-C., un ancien prieuré lui donna le privilège d'être la capitale des 4 vallées : Aure, Neste, Barousse et Magnoac.

À Beyrède, la fabrique de corindon a marqué l'architecture de Sarrancolin et les maisons ouvrières au nord du village. Le marbre est alors une richesse et les "Marbres de Sarrancolin" recouvrent 3 carrières : Ilhet, Beyrède et Sarrancolin.

Carrière de marbre d’Ilhet

Les carrières de marbre de Sarrancolin, Beyrède et Ilhet sont exploitées dès l'antiquité. Louis XIV passa d'importantes commandes pour habiller son château de Versailles, dont les 30 colonnes de l'opéra Garnier. La découverte de ce berceau du marbre est splendide.

Église de Mont

Au XVe siècle, les consciences étaient préoccupées par le rachat des fautes, la perspective du Jugement et les menaces de l’Enfer.

Sculptures et peintures rappellent le message chrétien porté par la Bible. Les églises ont été embellies du temps où la vallée du Louron était prospère. Le décor de l’église et de l’oratoire Sainte-Catherine est signé de deux peintres.

Rodiguis a réalisé la fresque de la voûte intérieure tandis que Bona a peint les fresques de l’oratoire, de la chapelle de la Vierge et de la façade du Midi.

Église Saint-Calixte de Cazaux-Fréchet

Le style de cette église de montagne construite au XIVe siècle, serait roman. Une nef, probablement rebâtie au XVIIe siècle, se termine par un sanctuaire étroit et une abside voûtée en cul de four.

Au nord, se trouve une chapelle voûtée en berceau. Le clocher couronne le pignon. Sur le flanc méridional, un porche conduit à l'église et au cimetière.

Au XVIIIe siècle, l'abside a été fermée par un retable en bois peint et doré. Une porte dissimulée rejoint l'abside transformée en sacristie aux peintures murales des apôtres du XVIe siècle.

Église de Bourisp

Une légende raconte que l’église serait construite à l’endroit de Sescas où fût découverte une statue miraculeuse de la Vierge par un bœuf au Xe siècle. Elle renferme le plus grand programme peint des vallées d’Aure et du Louron, aux fresques murales de toute beauté.

L’architecture de la bâtisse du XVIe siècle, se caractérise par des voutes de style gothique. On y découvre les 7 pêchés capitaux.

Église de Sailhan

Le nom de Sailhan proviendrait d’un domaine antique Salius ou Sagillius.

L’architecte Abadie a dressé les plans de l’église, où se trouve gravé le chrisme, symbole chrétien formé des lettres grecques Χ (chi) et Ρ (rhô), posées l’une sur l’autre.

Le chrisme de Sailhan dit roman commingeois daterait des XIe ou XIIe siècles.

Réserve Nationale du Néouvielle

Paysage de massifs et d’arêtes granitiques, la Réserve Nationale du Néouvielle est une des merveilles pyrénéennes. La réserve se situe entre lacs, pics et végétation.

Pins à crochets parfois centenaires, sifflement des marmottes habitent ce lieu d’escapades dont la grande originalité bioclimatique, le place parmi les premières réserves de France.

Les pins à crochets y battent des records de longévité. Plus de 70 lacs et 570 espèces habitent ses paysages aux eaux limpides.

Réserve Régionale d’Aulon

Au pied de l’Arbizon, la Réserve Régionale d’Aulon est un ensemble de 1237 ha aux expositions variées, aux altitudes étagées de 1350 m, au confluent des torrents du Lavedan et du Rabat, pour atteindre 2738 m au Pic d’Aulon.

Partez sur les traces des bergers dans la Réserve Régionale d’Aulon, entre Saint-Lary- Soulan et Arreau aux sites magnifiques. Un sentier suit les traces des bergers par les Granges de Lurgues, montrant l’intense activité pastorale.

Musée d’Arixo

Une vieille ferme restaurée aménagée de bois, de pierre et d’ardoise tient lieu de cinéma d’art et d’essai où est projeté le film Il était une fois Louron, où un diaporama raconte le milieu montagnard, où l’art religieux est visité.

Mines de Vielle-Aure

Le Musée de la Mine de Vielle-Aure est un site mémoire des Pyrénées. Ce centre de minéralogie se situe sur un ancien site minier d’extraction de manganèse, une mine de montagne réhabilitée avec un parcours son et lumière commenté en 3 langues.

Informations pratiques

Vacances scolaires, ouverture tous les jours : 10h-11h et 14h-16h l’hiver et 18h l’été. Hors vacances scolaires, fermé le lundi.
En semaine réservation, 10 pers. min. 24h à l'avance.
Tél. 05 62 39 46 19.

Moulin de la Mousquère

Le Moulin de la Mousquère, est construit sur une arche au-dessus de la rivière entre les villages de Sailhan et d’Estensan.

En 1815, les habitants l’achetèrent au seigneur d’alors et, ils choisissent un meunier. Sol dallé, ustensiles de menuiserie, démonstration de meunerie, sont un aperçu de la vie de meunier du XIXe siècle.

Informations pratiques

2, rue Principale, Sailhan.
Ouverture 14 juillet-31 août, visites guidées 15h, 16h, 17h.
Tél. : 05 62 40 01 29.
Toute l’année, sur Rdv.

Moulin de Saoussas

Le Moulin de Saoussas est le musée de la Meunerie. Les meules fonctionnent avec la force de l'eau, et les objets et outillages présentés datent pour la plupart des XVIIIe et XIXe siècles. À l'extérieur, la scierie fonctionne à l’ancienne.

Informations pratiques

Visites guidées.
Pêche à la truite selon météo. Pique-nique sur Rdv.
Tél. : 05 62 99 64 17.

Lac de Caillaouas

Le lac de Caillaouas est un des plus grands lacs des Pyrénées. Il s’étend sur 45 hectares avec de hautes crêtes de 2900 à 3100 m pour entourage. Un barrage construit au début du XXe siècle le surélève. Sa profondeur est de 112 m.

Lac de Sarouyes

Au-dessus de la station de Val Louron, les pics d'Estos et de Sarrouyes dominent de très beaux lacs, peu fréquentés et faciles d'accès, les lacs de Sarrouyes et de Miares. L’été, le Télésiège des Myrtilles de Val Louron conduit à la randonnée qui ouvre l’accès au Vallon de Sarrouyes, porte d'entrée des lacs.

Lac de Bareilles

Une randonnée conduit au lac de Bareilles ou lac de Bordères, situé au creux d’un vallon boisé. Ce lac naturel aux berges verdoyantes est très fréquenté en haute saison.

Lac de Génos

Loudenvielle Le lac artificiel de Génos-Loudenvielle a été créé en 1975.

En faire le tour à pied, comptez 1 heure de marche au moins.

Loudenvielle avec son lac de barrage (Génos-Loudenvielle) de 32 ha se situe à 960 m d’altitude, dans la vallée du Louron. Des activités sont proposées au bord du lac, et des sources d’eau chaude sulfurée au centre thermoludique de Balnéa.

Pic du Néouvielle

Le pic de Néouvielle ou pic d'Aubert est un sommet situé dans le massif du Néouvielle. Ce sommet est un de ceux les plus fréquentés des Pyrénées françaises. On y monte depuis le lac d’Aubert.

Pic de l’Arbizon

Il est le point culminant de la vallée d’Aure et il se situe à l’Est du massif de Néouvielle entres les vallées d’Aure et de Campan.

Pic du Lustou

Culminant à 3023 mètres, le pic du Lustou se trouve au nord de la frontière franco-espagnole et de la frontière des eaux. Il est un sommet secondaire de la crête qui débute du pic Schrader au terrain plutôt caillouteux de pentes abruptes, de couleur grise comme le schiste qui le compose.

Pic des Gourgs Blancs

Le pic des Gourgs Blancs culmine à 3 129 mètres d'altitude, sur la frontière pyrénéenne franco-espagnole, entre les départements de la Haute-Garonne et des Hautes-Pyrénées et la province de Huesca.

Partenaires du fond Européen
Projet cofinancé par le Fonds européen de développement régional