Cœurs emblématiques

Perpignan Méditerranée

Retour au Grand Site
Comment y aller ?
Résultat de votre itinéraire
PERPIGNAN

Palais des rois de Majorque

Situé en plein cœur de Perpignan qu'il domine d'un haut promontoire, ce superbe palais du XIIIe siècle a été pendant près d'un siècle le centre de l'éphémère royaume de Majorque.
Né de la volonté de Jacques II qui désirait une demeure dans la capitale continentale de son royaume, le château fût commencé avant 1274 dans un style roman tardif et achevé après 1300 dans un style gothique. Les chapelles fastueuses indiquent tout le raffinement de cette époque et le statut de Perpignan comme centre économique, politique et culturel de la Méditerranée médiévale.

Informations pratiques

Rue des Archers à Perpignan.
Le Palais des rois de Majorque sera fermé du 30 septembre au 10 octobre 2019.
perpignantourisme.com

Cathédrale Saint Jean-Baptiste

L'église Saint-Jean le Vieux devenue trop petite, la construction d’un nouvel édifice fut initiée par Sanche (Sanç) de Majorque en 1324 et c’est même l’effondrement du royaume de Majorque qui stoppa ce chantier. À sa reprise au XVe siècle, le plan initial à trois nefs fut abandonné.
Le majorquin Guillem Sagrera, un des architectes majeurs de son temps, auteur de la cathédrale de Palma de Majorque, opta pour une nef unique de grande ampleur. Les travaux furent achevés en 1509 et l’église érigée en cathédrale en 1602. La façade est ornée d'un porche qui date du XVIIe siècle et d'un campanile en fer forgé du XVIIIe siècle.

Informations pratiques

Campo Santo

Le cloître-cimetière Saint-Jean, dit Campo Santo fut édifié dans le premier tiers du XIVe siècle. L’édifice a été construit à l'initiative de l'abbé Guillaume Jorda entre 1300 et 1330. Les galeries du cloître étaient couvertes d'un appentis de bois soutenu par des colonnes à chapiteaux sculptés. Chaque enfeu, d’un gothique épuré, est marqué d'écussons aux armes des riches familles perpignanaises. Un ossuaire central fût creusé en 1321.

Au nord-est, la Funeraria, dédiée à Saint-Jean l’Evangéliste, édifiée à la fin du XIVe siècle, ornée des vitraux contemporains de Shirley Jaffé, était destinée aux cérémonies funéraires. Cet édifice classé Monument Historique, est le plus ancien exemple de cloître funéraire conservé en France. Au XVe siècle, sa fonction funéraire change pour devenir salle de cours, puis en 1601 la salle capitulaire du chapitre d'Elne.

La chapelle dédiée à Saint-Jean l'Evangéliste présente un plan à nef unique composé de 2 travées voûtées sur croisées d'ogives. Ce jeu architectural daté de la période majorquine se retrouve dans les chapelles du palais des rois de Majorque à Perpignan et dans le chœur de la cathédrale de Palma de Majorque.

Informations pratiques

Adresse : Rue Amiral Ribeil à Perpignan.
Tél. 04 68 51 19 80.
perpignantourisme.com

L’hôtel Pams

Pierre Bardou, fils du fondateur de l'entreprise de papier à cigarettes J.O.B qui, grâce à la fortune familiale, achète d'abord en 1852 une maison rue Saint-Sauveur (rue E. Zola) puis en 1872, d'autres habitations voisines et construit les premiers ateliers éclairés par la magnifique verrière. Au décès de son beau-père Pierre Bardou en 1892, avec qui il vivait dans l'hôtel de la rue Zola, Jules Pams transforme la maison à son goût. Il fait alors appel à l'architecte designer Léopold Carlier (1839-1922) qui a donné à cet édifice son aspect actuel.

Au fil du temps, cet hôtel devient dépôt d'archéologie, collège d'études juridiques et littéraires, bibliothèque municipale pour être aujourd'hui le siège d'espaces administratifs et culturels. Son architecture révèle l'art de vivre de la riche bourgeoisie perpignanaise au XIXe siècle, ses plaisirs, ses préoccupations. Le peintre Paul Gervais y a peint le thème de la Femme vénusienne, trois odes à l'Amour qui évoluent suivant les âges. Sous le puits de lumière, les peintures historiques mettent en évidence les thèmes de la civilisation contre la barbarie, de l'expansion.

Informations pratiques

Adresse : 18, rue Émile Zola à Perpignan.
Tél. : 04 68 66 30 30.
perpignantourisme.com

Casa Xanxo

Edifiée en 1508 par Bernat Xanxo, riche marchand drapier promu bourgeois honoré de la ville deux ans plus tard, cette belle demeure gothique se composait d’entrepôts et d’une cave voûtée qui permettaient le stockage de marchandises, ainsi que d’une grande salle de réception à l’étage. Des aménagements intérieurs au XVIIe siècle, firent évoluer la Casa Xanxo qui fut l’objet de nombreux remaniements jusqu’en 1942. Soulignant l’étage noble, une frise mettant en scène des personnages grotesques et des animaux reste énigmatique.

Informations pratiques

Adresse : 8, rue de la Main de Fer à Perpignan.
Tél. : 04 68 62 37 98.
Entrée gratuite.
perpignantourisme.com

Musée Hyacinthe Rigaud

Le musée d’art Hyacinthe Rigaud est installé dans deux hôtels particuliers du centre-ville de Perpignan. Après sa rénovation et son agrandissement en 2017, les collections présentent un panorama de l’histoire de Perpignan du XVe au XXe siècle. Le retable de la Trinité, chef-d’œuvre de nos collections, accueille le visiteur. Les œuvres de Hyacinthe Rigaud jalonnent la période baroque tandis que l’époque moderne s’articule autour des œuvres d’Aristide Maillol, Pablo Picasso, Raoul Dufy et Jean Lurçat.

Informations pratiques

Adresse : 21, rue Mailly à Perpignan.
Tel. : 04 68 66 19 83.
musee-rigaud.fr

L’église Saint-Jacques

Cette église a été une des premières construite pour accompagner l’expansion urbaine du XIIIe siècle. Elle est à nef unique et flanquée de chapelles latérales, typiques du gothique méridional. En 1699 a été construit à l’ouest de la chapelle de la Sanch pour la confrérie du Précieux Sang de Jésus-Christ. Au second empire, le mur séparant les deux édifices a été détruit intégrant de fait la chapelle à l’église. C’est vers 1850 que le clocher a été reconstruit.

Informations pratiques

MÉMORIAL DU CAMP DE RIVESALTES

Le Mémorial du Camp de Rivesaltes

Le Mémorial du Camp de Rivesaltes a été le témoin de trois conflits majeurs du XXe siècle : la Guerre d'Espagne, la Seconde guerre mondiale et la guerre d'Algérie. Camp militaire en 1938, le camp de Rivesaltes devient entre janvier 1941 et novembre 1942 un "centre d'hébergement", où ont été internés plus de 10 000 républicains espagnols, tsiganes et juifs, déclarés indésirables, et un "centre inter-régional de rassemblement des israélites" d'où  2400 hommes, femmes et enfants juifs seront déportés vers Drancy, puis vers Auschwitz-Birkenau. 

Entre 1945 et 1948, à la Libération, le camp est utilisé pour la détention de prisonniers de guerre de l'Axe. Au sortir de la guerre d’Algérie, en 1962, il sert de centre de transit pour des prisonniers FLN, puis pour plus de 22 000 harkis et leurs familles jusqu'en 1964, puis pour 800 familles de tireurs guinéens, malgaches et nord-vietnamiens jusqu'en 1966. Le Mémorial entend restituer et porter à la connaissance du public cette période de l’histoire par des expositions, des colloques, un travail éducatif, des visites guidées.

Informations pratiques

Salses-le-Château. Tél. 04 68 08 39 70.
memorialcamprivesaltes.eu
MUSÉE DE PRÉHISTOIRE DE TAUTAVEL

La Grotte de Tautavel

La Caune de l’Arago est une cavité située à 3 km du village de Tautavel. Plus de 15 mètres de remplissage permettent de reconstituer les variations climatiques des Corbières méridionales et du Roussillon entre 700 000 et 100 000 ans.

Cet espace est fascinant, les restes osseux de grands mammifères ont été principalement accumulés par l’Homme et plus de 50 niveaux d’occupation ont été identifiés.

Probablement charognards occasionnels, les occupants de la Caune de l’Arago pratiquaient surtout la chasse ainsi que l’attestent les études archéologiques. Leurs proies les plus courantes étaient le cheval, le cerf, le renne, le mouflon, le bison, le rhinocéros, le daim, le bœuf musqué. Les plus anciens restes humains découverts en France, datés de 560 000 ans, sont les trésors de Tautavel.

Informations pratiques

Visite sur réservation pour les groupes toute l’année, selon calendrier pour les individuels.
Info et réservations au Musée, route de Vingrau à Tautavel.
Tél. : 04 68 29 07 76.

Musée de Préhistoire

Le Musée de Préhistoire de Tautavel est un complexe construit autour de l’Homme de Tautavel présentant toute l’histoire de l’humanité en Europe, depuis les premiers européens. Les animations et activités pour la famille sont incontestablement un plus à la visite du Musée de Préhistoire de Tautavel.

Pendant les vacances scolaires, des ateliers et activités ludiques et culturels permettent de donner vie à la préhistoire, et de créer une expérience propice à l’immersion de tous à la rencontre de nos ancêtres.

Le Musée de Préhistoire de Tautavel propose tout au long de l’année un programme d’animations, d’expositions, et de rencontres qui place l’expérience du visiteur au cœur de l’action. Programme détaillé sur le site web du Musée.

Informations pratiques

Avenue Grégory à Tautavel.
Tél. : 04 68 29 07 76.
450000ans.com
Partenaires du fond Européen
Projet cofinancé par le Fonds européen de développement régional